Archives du mot-clé provitamine B5

shampooing antipelliculaire cèdre et romarin

Aujourd’hui une recette de shampooing antipelliculaire à base d’une décoction de plantes (romarin et thym), et d’huiles essentielles traitantes pour un cuir chevelu (cèdre atlas, géranium bourbon et Ylang Ylang. Il est également possible de traiter les pellicules en se rinçant simplement les cheveux après chaque shampooing avec une infusion de romarin. La recette de shampooing proposée ici permet d’obtenir plus rapidement un résultat efficace.

shampooing antipelliculaire cedre romarininfuseromarinromardseau
infromarincuilavocat

Ce shampooing très doux a un fort parfum de plantes aromatiques (composé à 20% par une décoction de plantes). Moussant et rafraîchissant, il est agréable à utiliser, sa composition permet permet de réduire très rapidement les pellicules (romarin, cèdre de atlas) tout en nourrissant le cuir chevelu (huile d’avocat, huile essentielle de géranium, yang yang, provitamine B5).

Notes sur les ingrédients
– feuilles de romarin séchées : le romarin est un excellent stimulant capillaire, qui permet de lutter contre les pellicules mais aussi contre la chute des cheveux.
– feuilles de thym séchées : je l’utilise ici en tant que tonique pour le cuir chevelu, il a également des propriétés antiseptiques et couvre légèrement les cheveux blancs (en très forte décoction).
– l’huile végétale d’avocat : c’est celle que je préfère pour les cheveux avec l’huile de coco. On dit qu’elle stimule la pousse mais elle permet surtout de renforcer la fibre capillaire et la faire briller. Elle est très bien pour les peaux sensibles, sèches et le cuir chevelu, cicatrisante et protectrice elle apaise les démangeaisons.
– huile essentielle de cèdre atlas : cicatrisant, astringent, c’est un bon tonique du cuir chevelu qui permet de traiter les pellicules. Il convient bien aux peaux abimées notamment contre l’eczéma.
– huile essentielle de géranium bourbon : tonique, astringente et antibactérienne, sur le cuir chevelu elle aura pour effet de soulager les démangeaisons.
– huile essentielle d’ylang ylang : elle régule le sébum, tonique et stimulante, elle fait briller les cheveux et les rend plus beaux.
– collagène végétal : actif cosmétique, il gaine les cheveux, les protège et les rend doux. C’est un ingrédient intéressant pour les cheveux fins, il donne un peu de volume.
– provitamine B5 : j’aime beaucoup cet ingrédient, il a un réel effet sur mes cheveux, les rend, forts et brillants. Sur la peau il apaise les irritations, l’hydrate et l’aide à cicatriser.

Pour qui ?
– les cuirs chevelus sensibles
– contre les pellicules et la perte de cheveux

LA RECETTE (pour environ 100ml)
– 80 ml de base lavante neutre
– 25 ml d’eau de source
– 1 cuillère à soupe de feuilles de romarin séchées
– 1 cuillère à soupe de de feuilles de thym séchées
– 1,5 ml d’huile végétale d’avocat
– 5 gouttes d’huile essentielle de cèdre atlas
– 5 gouttes d’huile essentielle de géranium bourbon
– 5 gouttes d’huiles essentielle d’ylang ylang
– 5 gouttes de collagène végétal (facultatif)
– 2, 6 ml soit 3 g de provitamine B5 (facultatif)
– une pointe de couteau d’oxyde minéral bleu (facultatif, pour rappeler la couleur du cèdre)
– 20 gouttes soit 0,6 g d’extrait de pépins de pamplemousse (conservateur : très important dans cette recette qui contient une forte quantité de décoction de plantes).

Dans une très petite casserole, mettre les feuilles de romarin, de thym puis recouvrir d’eau de source. Mettre la casserole à chauffer jusqu’à ébullition. Pendant ce temps, dans le pot prévu à cet effet, verser la base lavante, ajouter l’huile végétale d’avocat, et les huiles essentielles de cèdre, géranium et ylang ylang. Fermer le pot et bien secouer pour mélanger. Quand la décoction de plante est prête, sortir du feu et laisser refroidir. Filtrer la décoction, y ajouter le collagène végétal et la provitamine B5. Bien remuer, puis verser la décoction dans votre pot. Ajouter le conservateur (extrait de pépin de pamplemousse) et l’oxyde bleu, fermer et agiter énergiquement de manière à ce que les ingrédients et les pigments se mélangent bien. C’est prêt…

Personnaliser la recette : il est possible de remplacer les actifs cosmétiques (collagène végétal et provitamine B5) par d’autres adaptés à votre type de cheveux. Pour un effet antipelliculaire plus intense, vous pouvez remplacer l’huile essentielle d’ylang ylang par celle de romarin à cynéole. Il est également possible de remplacer la décoction par un hydrolat de romarin.

masque nutritif olive

Cela fait un petit moment que je n’ai pas utilisé l’huile d’olive sur mes cheveux, pourtant comme l’huile d’argan elle est très nourrissante. Le seul inconvénient avec l’huile d’olive c’est qu’elle est très difficile à rincer même en petite quantité. Voici une petite recette de masque avant shampooing à base d’huile d’olive et de macadamia (le fait d’utiliser l’huile de macadamia avec l’olive permet d’avoir une crème nourrissante pas trop grasse) pour protéger les pointes fragiles du vent froid de l’hiver…

masquenutritifolivebrancheolivier

Cette crème onctueuse a un parfum floral légèrement citronné (bois de rose et géranium bourbon). Fondante elle est facile a appliquer et permet de nourrir les cheveux en profondeur. Elle les rend soyeux très doux, l’huile d’olive et de macadamia protègent la fibre capillaire et permettent aux cheveux de conserver leur couleur plus longtemps.

Sa composition permet également une utilisation sur les peaux très sèches, atopiques (lire la note sur les ingrédients juste après), notamment pour les peaux abimées type eczéma. Elle peut être appliquée directement sur les plaques. C’est un soin nourrissant et émollient qui peut aider à la cicatrisation.

Notes sur les ingrédients : 
– l’huile d’olive : antioxydante, emolliente, riche, elle nourrit en profondeur la peau et les cheveux. Elle protège la couleur capillaire et fait briller les cheveux.
– l’huile de macadamia : Moins grasse que l’huile d’olive, elle a un toucher sec et pénètre dans la peau ou les cheveux sans laisser de film gras. Elle a des propriétés cicatrisantes.
– la cire émulsifiante olive protection : d’origine naturelle à base d’huile d’olive et de sucre, elle permet de faire des crèmes épaisses et nourrissantes. Elle laisse un film protecteur sur la peau et les cheveux. Elle convient particulièrement bien pour créer des soins riches pour les peaux très abimées (seul inconvénient : elle nécessite un batteur pour faire monter l’émulsion, c’est très difficile à la main).
– l’huile essentielle de bois de rose : au parfum citronné, cette huile essentielle a des propriétés antiseptiques et convient bien aux peaux très fragiles.
– l’huile essentielle de géranium bourbon : a un parfum très floral, allié des peaux abimées, elle a des propriétés tonique, astringente, anti-inflammatoire, anti-bactérienne. C’est un bon ingrédient pour faire un soin contre les pellicules.
– la provitamine B5 : ou panthénol, est un actif qui permet de fortifier la peau et les cheveux grâce à ses propriétés réparatrices et cicatrisantes. Il rend les cheveux brillants, facilite le démêlage sans les graisser. C’est l’idéal pour un soin contre les fourches.
– extrait de pépins de pamplemousse : conservateur naturel.

pour qui ?
– les cheveux abimés ou colorés.
– les cheveux secs
– les peaux très sèches, abimées (eczéma)

LA RECETTE : (elle nécessite l’utilisation d’un batteur ou fouet électrique),
conservation 1 mois

phase huileuse : 
– 7, 5 g de cire émulsifiante olive protection
– 30 g d’huile d’olive
– 30 g d’huile de macadamia

phase aqueuse :
– 31,9 g d’eau de source

ajouts :
– 10 gouttes de provitamine B5
– 10 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
– 8 gouttes d’huile essentielle de géranium bourbon
– 20 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

Dans une petite casserole au bain marie, verser les ingrédients de la phase huileuse (huile d’olive, huile de macadamia, cire émulsifiante). Tourner jusqu’à ce que la cire aie fondu. Dans une autre petite casserole verser la phase aqueuse (eau de source). Quand la phase aqueuse et huileuses sont chaudes (environs 70°C) verser en petit filet, petit à petit la phase aqueuse dans la phase huileuse en utilisant le batteur électrique. Bien mélanger sans arrêt jusqu’à ce que l’émulsion prenne et forme une crème onctueuse. Mettre les ajouts (provitamine B5, huiles essentielles et extrait de pépins de pamplemousse), en mélangeant bien la crème. Il ne reste plus qu’à transférer dans le pot prévu à cet effet. Cette préparation se conserve au moins un mois.

Prélever une grosse noix de produit et l’appliquer sur les longueurs et les pointes des cheveux avant de faire un shampooing. Laisser poser minimum 10 minutes, puis laver.

Personnalisation de la recette : Pour obtenir un masque pour cheveux crépus ou bouclés au parfum exotique, il est possible de remplacer l’huile d’olive par l’huile de sapote également très nourrissante, à l’odeur d’amande. Et d’utiliser l’huile essentielle d’ylang-ylang (au parfum suave et floral) qui a pour propriété d’embellir la peau et les cheveux.

shampooing douceur et lotion de rinçage hibiscus, ylang ylang

shampooinghibiscus

Ce shampooing moussant très doux et délicatement parfumé convient aux cuirs chevelus sensibles grâce aux propriétés hydratantes et emollientes de la fleur d’hibiscus et du panthénol (provitamine B5). Il est également un bon fortifiant capillaire.

Notes sur les ingrédients :
– base lavante neutre : idéale pour faire rapidement des shampooings et gels douches sur mesure, c’est une bonne base, très douce, qui convient à toutes les peaux. (j’utilise celle d’aroma-zone).
– la glycérine végétale : elle apporte dans cette recette des propriétés hydratantes et adoucissantes. 
– les fleurs d’hibiscus séchées : très bonnes en tisane (elles ont un goût acidulé et sont souvent présentes dans les mélanges aux fruits rouges, notamment pour donner cette couleur rouge profond), elles sont utilisées ici pour leur pouvoir adoucissant et hydratant. Les fleurs d’hibiscus contiennent des acides de fruits et sont antioxydantes. On peut aussi les utiliser pour hydrater les peaux matures. J’utilise ici les fleurs de l’herboristerie du père blaize.
– la provitamine B5 ou panthénol : utilisée ici comme actif, elle fortifie les cheveux et apaise le cuir chevelu. Emolliente, et hydratante, la provitamine B5 est réparatrice et cicatrisante. C’est aussi un bon ingrédient pour faire des baumes réparateurs (mains sèches et crevassées par exemple).
– L’huile essentielle d’Ylang Ylang : Je l’utilise ici pour son odeur suave et fleurie mais aussi parce que c’est un bon tonique du cuir chevelu, qui les rend brillants.

Pour qui ?
– tous types de cheveux
– convient particulièrement aux cuirs chevelus sensibles, et aux cheveux très abimés
– pour ceux qui aiment les shampooings très moussants

LA RECETTE : 
– 100 ml de base lavante neutre
– 1 cuillère à soupe de glycérine végétale
– 15 ml de décoction de fleurs d’hibiscus (2 cuillères à soupes de fleurs d’hibiscus dans un litre d’eau)
– 2,6 ml soit 68 gouttes de provitamine B5
– 30 gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang
– 25 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse (conservateur)

Dans une casserole, verser un litre d’eau ( le reste servira comme lotion de rinçage), jeter les fleurs d’hibiscus et mettre sur le feu. En attendant que l’eau bout, verser dans un saladier la base lavante neutre, la glycérine, l’huile essentielle d’Ylang Ylang, bien mélanger. Quand l’eau bout retirer du feu et filtrer la décoction avec une passoire pour enlever les fleurs. Verser 15 ml de décoction dans le saladier avec le reste des ingrédients, ajouter la provitamine B5 et l’extrait de pépins de pamplemousse. Bien mélanger l’ensemble puis transvaser dans le pot prévu à cet effet, la préparation se conservera 3 mois.

Le reste de décoction d’hibiscus peut être utilisée comme dernière eau de rinçage. En l’état elle est à utiliser de suite sinon il faut ajouter un conservateur.

personnaliser la recette : Il est possible de remplacer la décoction d’hibiscus par du romarin pour un shampooing anti-pelliculaire, et de l’associer avec les huiles essentielles de lavande, cade et géranium pour plus d’efficacité.