Archives du mot-clé démaquillant

lotion démaquillante biphasée, amande avocat bleuet

huilebiphasee

Cette lotion démaquillante très douce permet de nettoyer le visage et les yeux sensibles. Les huiles végétales vont dissoudre le maquillage, l’eau florale laisse la peau fraîche. Idéal pour hydrater et nourrir le contour des yeux très fragile.

Note sur les ingrédients :
– l’huile végétale d’amande douce : Emolliente, elle nourrit la peau et lui donne un toucher doux.
– l’huile végétale d’avocat : elle convient bien aux peaux très sensibles et fines (contour les yeux, cou, buste). Restructurante elle apporte de l’élasticité à la peau, et aide à soigner les petits bobos. Elle convient bien aux peau matures et aux peau très sensibles (eczéma, psoriasis…).
– hydrolat de bleuet : il décongestionne et apaise les yeux fatigués et irrités. L’eau de bleuet est antiseptique et anti-inflammatoire et soulage les petites blessures cutanées. Il rafraîchit et tonifie la peau.
– la vitamine E : antioxydant naturel elle permet aux huiles de ne pas rancir et de se conserver, c’est également un actif qui prévient le vieillissement cutané, il permet à la peau de maintenir son hydratation.

Pour qui est faite cette lotion :
– se démaquiller le visage et les yeux tout en apportant un soin à la peau.
– en lotion tonique, en l’utilisant le matin et le soir.
– en soin des peaux sèches et des yeux sensibles.

LA RECETTE : 

Phase huileuse 50 % : 

– 25 % huile végétale d’amande douce
– 25 % huile végétale d’avocat

Phase acqueuse 50 % :

– hydrolat de bleuet

Ajout :

– vitamine E

Mélanger dans un récipient les huiles végétales (phase huileuse) et quelques gouttes (en fonction de la quantités souhaitée) de vitamine E. Dans le pot prévu à cette effet, verser l’hydrolat de bleuet puis le mélange d’huiles. Bien secouer avant utilisation, conserver de préférence au réfrigérateur.

Personnaliser la recette : il est possible de remplacer l’hydrolat de bleuet par la rose ou une eau plus adaptée à votre peau, idem pour les huiles en vérifiant qu’elles puissent être appliquées sur le contour de l’oeil.

liniment oléo-calcaire olive et cire d’abeille

liniment

Le liniment est connu pour être un bon nettoyant doux pour le change des nourrissons. Il est également un très bon lait démaquillant ainsi qu’une crème hydratante efficace. Ce lait convient aux peaux les plus sensibles et est très facile à réaliser.

Note sur les ingrédient :
– l’huile végétale d’olive : emolliente et calmante elle nourrit la peau en profondeur et apaise les irritations. Elle est à elle seule un très bon soin réparateur allié des peau les plus sensibles (eczéma, psoriasis…) ainsi que des peau matures.
– l’eau de chaux : ingrédient indispensable pour le liniment, est un nettoyant qui sert également à augmenter le PH des préparations acides. Elle ne doit pas être utilisée pure sur la peau. Dans le liniment, l’eau de chaux réagit avec l’huile végétale pour former une sorte d’émulsion  « eau dans huile » (dispersion de gouttelettes d’eau dans l’huile), elle ne présente alors plus aucun risque pour la peau.
– la cire d’abeille : c’est un très bon agent de texture naturel, qui va permettre au liniment d’avoir une texture stable. Il épaissit les émulsions, durcit les baumes et les savons. On peut également s’en servir pour faire des bougies, qui auront l’odeur caractéristique et sucrée du miel.
– l’extrait de pépin de pamplemousse : Conservateur naturel antibactérien et antifongique, il permet la conservation des préparations cosmétiques contenant une phase aqueuse (eau, hydrolat).

Pour qui est faite cette préparation :
– les nourrissons et les enfants, en lait nettoyant
– pour se démaquiller en douceur
– lait hydratant et nourrissant des peaux les plus sensibles (eczéma, psoriasis) et des peaux matures.

LA RECETTE : pour environ 250g
– huile d’olive : 123g
– eau de chaux : 123g
– cire d’abeille : 5g
– extrait de pépin de pamplemousse (ou autre conservateur) : 28 gouttes soit environ 1,8g

Au bain marie, faire fondre la cire d’abeille dans l’huile d’olive. Dès que la cire est fondue, retirer du bain-marie et ajoutez l’eau de chaux en fouettant à la fourchette ou avec un petit fouet. La crème obtenue sera jaune légèrement verte. Transvaser dans un pot à l’aide d’un entonnoir ou d’une seringue si nécessaire. La préparation se conserve plusieurs mois, bien agiter avant chaque utilisation.

personnaliser la recette : pour ceux qui n’aiment pas l’odeur de l’huile d’olive il est possible d’utiliser une autre huile végétale comme l’amande douce, le tournesol, l’avocat… Il est également possible de faire un mélange de plusieurs huiles végétales afin de bénéficier de propriétés ciblées.