Baume monoï Karité coco

baumemonoikarite

Ce baume fondant a une odeur gourmande caractéristique du monoï et de la noix de coco. Il est utilisable pour nourrir la peau et les cheveux. En bain d’huile sur les cheveux (laisser poser une noix sur la pointe et les longueurs quelques heures ou une nuit avant de faire un shampooing). Il leur apportera douceur et brillance. Le bain d’huile avant chaque shampooing est le seul moyen efficace pour retarder l’apparition des fourches, il permet ainsi d’aider à la pousse des cheveux.

Note sur les ingrédients :
– le monoï : Il résulte de la macération de fleurs de tiaré dans une huile végétale de Coco. Il bénéficie donc des mêmes propriétés que l’huile végétale de coco, le parfum des fleurs en plus.

– l’huile de coco : Pour la peau, elle est très nourrissante et réduit sa déshydratation. Elle est idéale pour les peaux abimées, crevassées, très sèches c’est un bon soin en prévention des vergetures. Pour les cheveux elle les nourrit en profondeur. Bon allié des cheveux frisés et des cheveux aux pointes sèches.
 – le beurre de karité : il aide à la cicatrisation et possède des qualités anti-inflammatoires. Le beurre de karité offre également une légère protection contre les méfaits du soleil (mais ne remplace pas une crème solaire). Il possède avec l’huile de coco un véritable effet apaisant pour la peau.

Pour qui est fait ce baume :
– les peaux très fragiles, sensibles et abimées (atopiques, eczéma)
– soin après soleil
– baume réparateur pour les mains irritées
– soin après épilation ou rasage
– masque avant shampooing pour cheveux fragilisés
– en protection contre les vergetures
– et pour son délicieux parfum gourmand et sucré !

LA RECETTE :
– 50 g de monoï

– 50 g d’huile de coco
– 50 g de beurre de karité
– 6 gouttes de vitamine E (antioxydant naturel qui empêche le rancissement des huiles)

Faire fondre au bain-marie le monoï, l’huile de coco et le beurre de karité. Les huiles fondues, ajouter la vitamine E, bien mélanger. Versez votre préparation dans un pot prévu à cet effet. Laisser refroidir, l’ensemble va progressivement se figer et devenir totalement opaque. Il est possible d’accélérer le processus au réfrigérateur. Ce baume est peu sensible à l’oxydation, il peut être conservé longtemps.

Pour personnaliser la recette il est possible d’ajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang (embellit la peau et les cheveux, accentuera l’odeur exotique), ou de bois de rose (très bon contre les fourches et pour les peaux matures.

 

 

2 réflexions au sujet de « Baume monoï Karité coco »

  1. Fraise

    Testé et approuvé, ce baume m’a permis de ne pas avoir une seule vergeture pendant ma grossesse! Je le recommande chaudement à toutes les futures mamans. En plus, son parfum est à tomber…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *